IMG_0225

Nous jetons de la matière première dans nos poubelles !

Quelle gageure d’organiser une journée dédiée à la réduction des déchets alors que c’est un week-end de fête à Baixas et que partout est faite la promotion de la consommation avec le « black Friday ».

Qui a envie de parler réduction de déchets, peut-être même de décroissance dans ces conditions ?

Dès le matin, les habitants de Baixas poussés par leur curiosité et en famille, sont venus participer aux différentes manifestations organisées le samedi 27 novembre lors de la Semaine Européenne de Réduction des Déchets 2021.

Les premiers (enfants et parents), investigateurs, ont pu découvrir l’Unité de Valorisation Energétique (UVE) des déchets, accolée à l’unité de tri située à Calce. Mr Connan, directeur de l’UTVE de Calce, les a guidés et informés tout au long de cette visite.

Toute la journée les explorateurs ont pu participer aux animations pour tester des solutions pour réduire leurs déchets (ateliers animés par la municipalité de Baixas, par la communauté de commune Perpignan Méditerranée Métropole (PMM), et l’association Peyrestortes terre d’avenir).

 

Réduction des déchets : Les enfants nous montrent l’exemple.

Les œuvres du concours « Réduisons aux déchets ! » ouvert aux enfants de 6 à 17 ans ont été exposées toute la journée à l’espace Jordi du Château les Pins.

Le premier prix du concours a été remporté par Sacha Porteils pour son œuvre en trois dimensions.

Sacha a choisi de proposer des alternatives au tout à usage unique en mettant en scène des couches lavables et des lingettes lavables qu’il a opposé à des objets en plastique jetables en indiquant à chaque fois leur temps de décomposition dans la nature.

Tous les œuvres et les propositions sont des réussites, chacun proposant une solution simple à mettre en œuvre pour limiter la production de déchets. Tous les enfants sont repartis avec un prix.

Le premier prix est en exposition à l’accueil de la mairie de Baixas.

 

Des solutions simples pour réduire le poids de nos poubelles

De nombreuses actions permettent de réduire considérablement nos quantités de déchets. Par exemple, un simple composteur, permet de réduire de 160 kg par habitant et par an le poids de nos poubelles. C’est pourquoi la municipalité rappelle la possibilité d’obtenir gratuitement un composteur individuel sur simple demande.

De plus, 3 sites de composteurs collectifs vont être mis en place sur la commune de Baixas :

Renseignements auprès de la mairie par téléphone : 04.68.64.22.02 et sur le site mairie de Baixas : https://www.baixas.fr

 

Éviter de produire des déchets, une priorité

En 2017 l’ADEME a réalisé une nouvelle campagne nationale de caractérisation des déchets ménagers et assimilés (MODECOMTM) :

  • 38 % du contenu de la poubelle grise, putrescibles et certains textiles sanitaires, pourraient faire l’objet d’une valorisation organique ;
  • 35 % sont concernés par les consignes de tri.

Le centre de Tri de Calce ne fait pas exception à cette constatation, les habitants de Baixas ont pu le vérifier de leurs propres yeux.

Ces déchets sont incinérés à l’Unité de valorisation Energétique (UVE).

Des déchets valorisés en double énergie.

Les habitants de Baixas ont appris que l’UVE produisait à partir de nos ordures ménagères n’ont seulement de l’électricité mais aussi de l’énergie sous forme d’eau chaude.

Cette énergie sous forme d’eau chaude est distribuée grâce au Réseau de Chaleur Urbain (RCU) qui a démarré le 10 avril 2019. Ce réseau d’une distance de 11 km part de l’usine pour rejoindre la zone de Torremila à Perpignan. Pour 2019, 6 126 MWh de chaleur ont été fourni au réseau. L’hôpital de Perpignan a été raccordé à ce réseau en fin d’année 2019. Une convention chaleur a été signée avec le Sydetom 66 assurant ainsi la disponibilité de la chaleur et un prix sécurisé sur 16 ans. En parallèle, des conventions de vente de chaleur ont été signées entre l’établissement hospitalier, la chocolaterie Cémoi et la clinique mutualiste catalane, d’autres clients vont être raccordés.

Mais que deviennent les résidus de nos déchets incinérés ?

Après incinération, une partie résiduelle doit être rejetés par les fours. Elle peut se présenter sous trois formes. D’abord les rejets gazeux sont filtrés et doublement contrôlés avant d’être rejetés dans l’atmosphère. Les rejets liquides sont inexistants sur le site. Enfin les rejets solides ou Mâchefer d’Incinération des Ordures Ménagères (MIOM) peuvent être en partie valoriser car il est possible d’en extraire des métaux ferreux et non ferreux. Cependant, les Résidus d’épuration des fumées d’incinération des ordures ménagères (REFIOM), qui sont la partie restante des rejets concentrant la charge polluante, sont envoyés pour la majeure partie en Allemagne pour traitement.

Les habitant de Baixas ont été ravis d’avoir pu bénéficier d’une information claire et détaillée sur le devenir de leurs déchets.

Les jeunes pourront réfléchir aux enjeux du traitement de nos déchets à l’échelle locale mais aussi nationale.

Les habitants de Baixas, désireux d’obtenir plus d’informations et souhaitant participer à des débats et actions sur le thème des déchets et en général sur les questions liées au développement durable sont invités à se rapprocher des services de la mairie.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email